Carte anniversaire pour mon Papillon

carte_papillon

Zébulonne fêtera ses 4 ans fin juillet. Pour marquer le coup avec ses camarades de classe avant le début des vacances, j’ai prévu d’organiser un goûter parents-enfants dans un parc.

Et pour se faire il fallait faire la traditionnelle carte d’anniversaire. Toujours un casse-tête de trouver une idée originale à l’image de son enfant.
Son truc à Zébulonne en ce moment c’est les papillons ! J’ai donc demandé à google de me donner des idées pour faire une jolie carte d’anniversaire papillon. (Merci le web, que ferais-je sans toi !).

Voici donc mes petites créations pour en mettre plein la vue à Zébulonne et épater ses camardes :-D

carte papillon

La carte papillon DIY

  1. J’ai créé sur une feuille blanche la forme papillon sur laquelle j’ai inscrit toutes les infos.
  2. J’ai ensuite collé cette feuille blanche sur du papier scrapbooking et j’ai découpé la forme papillon.
  3. Avec un cuter il suffit de faire deux petites entailles pour y glisser une petite sucette.

Vous avez envie de faire la même chose mais vous ne voulez pas vous embêter avec votre ordinateur ?
Je vous ai fait un petit gabarit à imprimer et à remplir !

Gabarit_Carte PapillonBonne fin de semaine !

Garde alternée de quoi devenir chèvre

gardeDepuis ma séparation fin janvier je vis avec mes filles à mi-temps.
Nous avons beaucoup discuté avec mon ex-mari pour trouver un rythme de garde alternée le meilleur pour nos filles.

Pour nous aider, j’ai lu des tas d’articles et quelques bouquins sur la séparation pour faire le meilleur choix pour elles. Quelle grosse erreur !
Déjà que je me sentais coupable d’infliger la séparation à nos filles, ces articles m’ont fait culpabiliser encore plus. Je cite :

« Les auteurs avancent que les transferts récurrents entre les domiciles peuvent solliciter les capacités d’adaptation des enfants et créer un sentiment d’instabilité voire d’insécurité. »

Voilà de quoi nous rassurer !

Nous avons donc essayé de trouver le meilleur compromis pour nos filles afin qu’elles puissent profiter autant de maman que de papa.

  • lundi, mardi = papa
  • mercredi, jeudi, vendredi = maman
  • et un week-end sur deux

Le rythme 1 semaine sur 2 me faisait peur, elles sont encore petites et ont besoin autant de leur papa que de leur maman.

Les filles nous vois très rarement ensemble, les échanges (je déteste ce terme) se font à l’école, mon ex-mari les dépose le matin et je les récupère le soir chez la nounou. Non pas que nous ne nous entendons pas mais pour les protéger au maximum.
Quand nous devons nous croiser nous restons très courtois et discutons de manière apaisée… mais c’est super rapide !
Difficile pour moi de rentrer dans notre son appartement que j’ai quitté (pas possible pour moi financièrement de la garder). Je reste donc dans l’entrée et écourte nos échanges.

Voilà maintenant plus de 5 mois que nous avons mis en place ce mode de garde. Les filles ont l’air apaisé et ont trouvé leur repères.
J’avoue qu’après coup je pense que c’est un bon compromis mais je reste lucide et pense qu’il n’existe pas de rythme parfait et que le meilleur choix pour elles est que leur père et leur mère restent ensemble…

Quoique ?! vaut il mieux avoir un papa et une maman ensemble mais malheureux ou un papa et une maman séparés mais heureux ?

Vaste sujet…

Week-end entre filles à Lyon

LyonHaaa ! Un petit week-end entre filles dans la capitale des Gones ! Une vraie bouffée d’air pour moi qui en avait grandement besoin !

Je vous propose de vous donner les bons plans de notre week-end si l’envie vous prend de vous aussi vous échapper le temps de deux jours avec vos copines ! ;-D

Le Shopping à Lyon

Vous n’avez que l’embarras du choix dans cette ville ! Vous pouvez choisir entre les centres commerciaux et le centre-ville. Le temps s’y prêtant nous avons opté pour l’option centre ville. Tout autour de la Place Bellecour et de l’Hôtel de ville, se trouvent toutes les grandes enseignes que l’on a l’habitude de retrouver dans les centres des grandes villes (Zara, H&M, Promod, Printemps…).
Une des artères principale est la rue de la République mais n’hésitez pas à vous rendre dans les rues parallèles comme la rue de Brest.

Rue de la République Lyon

Rue de la République

Arrêtez-vous au StarBucks Coffee, 65 rue de la République, pour déguster un petit Frappuccino au Mocka.

Lyon_2Notre coup de cœur shopping sera la boutique Libertie, 20 rue de la Ferrandiere, où nous avons trouvé des modèles raffinés et originaux !

Lyon_3Où dormir à Lyon

Nous avons choisi en dernière minute l’hôtel Ibis Lyon Gare La Part Dieu, l’avantage c’est que nous avons payé une cinquantaine d’€ la chambre pour deux et il est très bien placé dans Lyon. Nous avons eu un bon accueil et les chambres sont simples et propres.

Lyon_4Sortir à Lyon

Nous avons choisi le F&K pour notre soirée (13, 14 Place Jules Ferry). L’avantage de ce club c’est qu’on peut choisir son espace et son ambiance, la terrasse, le bistro ou le club ! Au centre du club trône un bar monumental, pas vraiment facile pour danser car on se trouve finalement dans le passage. Il est vrai que la clientèle est plutôt sélect, elle est à l’image des Brotteaux…. Le plus, la qualité du son !

F&KBruncher à Lyon

Les lendemains de fête sont souvent hard ! Et on a très vite faim !
Nous avons choisi de nous faire un Brunch à Confluence chez Razowski, on y sert de bons burgers mais aussi un Brunch copieux à 20 €.
Nous avons apprécié le service.

Lyon_5 Lyon_6Se détendre à Lyon

Pour terminer ce week-end nous avons décidé de faire trempette dans les eaux chaudes (33°) de Calicéo ! Cet espace de remise en forme se situe à 15 minutes du centre ville de Lyon à Sainte-Foy-lès-Lyon.
Il y a un forfait 2 heures consécutives à 16€ qui permet de profiter de son espace détente aquatique avec quatre bassins intérieurs et extérieurs en eau chaude, deux saunas avec puits d’eau froide, quatre salles hammam.
Nous sommes ressorties toutes fripées mais détendues avant de reprendre la route en direction de Grenoble.

Caliceo LyonEn conclusion

Un week-end très économique car il nous aura coûté environ 110 € par personne en comptant  : les frais de péage, d’essence, l’hôtel, la soirée, le brunch et l’accès à Calicéo !

Mais avant tout un moment de pure bonheur avec mes copines…. confidences, ragotages et partage ! Un week-end de filles en somme !

Une touche de vert dans ma cuisine

FROER_1

Je n’ai pas la main verte ! Je n’ai jamais su garder des plantes, un jour ou l’autre elles succombent à mon manque d’entretien (pas d’eau durant de longues semaines) ou mon entretien abusif (beaucoup d’eau durant de longues semaines).

Les plantes ne sont pas mes amies !

Le Printemps arrivant, j’ai eu à nouveau envie de vert chez moi ! Il parait qu’avoir des plantes à la maison permet d’améliorer son état psychologique. En les contemplant, elles peuvent jouer sur notre moral (sauf si elles crèvent on est d’accord !).
Au détour d’une allée chez Ikea, je suis tombée sur ce set jardinage de plantes aromatiques (basilic/menthe/persil) à 2,50 € les trois pièces… A ce prix là, je ne risquais pas grand chose !

FROERAvec La Sauterelle et Zébulonne nous avons fait nos petites plantations et avons attendu deux semaines ! Lasse de ne rien voir pousser j’étais à deux doigts de les passer à la poubelle quand… une pousse est née ! (elles ont eu chaud aux fesses).

FROER_2Et c’est vrai, je ne cesse de contempler mes petites plantes aromatiques ! C’est idiot mais j’ai l’impression qu’elles favorisent une sensation de bien être chez moi… (non je vous rassure je ne les fume pas).
D’ailleurs, Zébulonne ne veut pas qu’on s’en servent pour la cuisine tellement elles sont belles !

Dicton du jour : "Planter du persil peut redonner la patate" !

Mes chers parents, je pars…

partir_enfantsRetour de week-end avec les filles, dans la voiture passe la chanson « Je vole » reprise par Louane. Zébulonne me demande : « pourquoi elle part, elle va où ? »
Je lui explique que c’est l’histoire d’un garçon qui part de chez ses parents et que elle aussi un jour partira de la maison pour vivre sa vie d’adulte.

Zébulonne : « Nonnnnnnn ! je veux pas partir de la maison, je suis toute petite ! »

Le soir dans son lit, elle me serre dans ses bras et me dit qu’elle ne veut pas partir. Je la rassure en lui disant qu’elle est effectivement toute petite et qu’elle partira dans très très longtemps.

Finalement, je me dis que le « très très longtemps » sera bientôt à ma porte… que les années filent à une vitesse grand V et que dans quelques années mes filles m’annonceront qu’elles partent faire leurs études à l’étranger.

Ce qui m’angoisse c’est tout d’abord qu’il faudra les laisser partir dans un monde qui est de plus en plus incertain mais aussi que je vais me retrouver seule, face à moi-même.

Depuis ma séparation, nous avons mis en place une relation fusionnelle avec mes filles et quand elles ne sont pas avec moi je vis ces moments comme une préparation à un futur départ et c’est très douloureux.

Je sais qu’on ne fait pas nos enfants pour les garder avec nous… mais je suis déjà nostalgique de nos moments, si précieux, passés ensemble.

Vivre chaque jour à 100% et faire de chaque moment un souvenir inoubliable.