Nouveau job, nouvelle vie !

nouveau-job

Un mois que j’ai quitté mon job, un mois que j’ai pris de nouvelles responsabilités. Petit retour sur cette période de changement.

Quand on a été neuf ans sur le même poste, les habitudes sont ancrées. Que ce soit au niveau professionnel : dans l’utilisation des outils, l’organisation des réunions, les prises de rendez-vous… et même personnel : le café du matin, la pause de midi avec ses collègues… Tout baigne, on se sent comme un poisson dans l’eau. Un nouveau job dans une nouvelle entreprise vient bousculer ces habitudes et de ce fait nous rend plus vulnérables.

Je pensais être armée face à ce nouveau challenge mais les choses se sont passées pas vraiment comme je le pensais !

Dès mon arrivée, j’ai vite pris conscience qu’il fallait que j’intègre la nouvelle organisation « tentaculaire » de ma nouvelle boîte. J’avais perdu tous mes repères. Qui est qui ? Comment les contacter ? De plus, les modes de communication ne sont pas les mêmes.
J’ai eu la sensation de redevenir une gamine qui débute son premier job alors que j’exerce mon métier depuis maintenant 12 ans. Mais aussi l’impression d’être dépendante des collègues de mon service et de les déranger pour la moindre petite tâche que j’avais à effectuer : récupérer mon badge, réserver une voiture, utiliser le copieur, déposer le courrier, trouver un cahier ! « What the fuck »  Je suis pourtant qq’un d’autonome et cette dépendance aux autres m’a bousculé.

J’avoue que la première semaine j’ai paniqué par l’ampleur de ma mission et du rythme de dingue que nous avions. Je me suis même demandée si j’avais fait le bon choix ! Mon manque de confiance en moi (Grrrr !) m’a à nouveau joué des tours. Étant maintenant seule avec mes filles, je me suis dit que je n’avais pas droit à l’erreur, je n’avais pas de conjoint derrière moi pour assurer mes arrières en cas de plantage.

Mais, je me suis reprise ! (OUF !!) Après une discussion avec une de mes collègue , j’ai pris de la distance entre mes émotions et ce que je vivais. J’ai décidé d’aborder les choses différemment.

Tout d’abord, j’ai pris conscience que je ne pouvais pas être aimée de tout le monde tout de suite, il fallait laisser du temps aux gens pour venir vers moi ou non (tant pis pour eux :)) . J’ai aussi pris conscience de la chance que j’avais de faire ce job et qu’il m’ouvrait des tas de possibilités. Il va me permettre de monter en compétence sur un volet de mon métier que je sous-exploitais jusqu’à présent.

Puis faut l’avouer, ce changement je l’ai voulu ! Pour avoir un meilleur confort de vie et pouvoir offrir à mes filles une vie « normale » il me fallait gagner plus d’argent… Je vous avoue que ma première fiche de paye ma fait chaud au cœur ! Je suis fière de moi, j’y suis arrivée !

Un mois après, me voici bien dans mes pompes, mes petites habitudes ont été prises. J’ai pris en main mes dossiers, j’ai repris confiance en moi.

De Bordeaux au Cap Ferret en passant par Arcachon

Gironde_2016-14

Tu viens on va voir la Dune du Pilat ?
Mon retour sur notre échappée belle en Gironde.

Bordeaux 

Logement
Nous avons loué un joli studio (Airbnb) très fonctionnel est idéalement placé pour une visite de la ville. Ses propriétaires sont adorables et seront vous conseiller lors de votre arrivée.

Visite
Pour visiter la ville nous avons choisi de suivre le circuit UNESCO d’une carte récupérée à l’Office de Tourisme. Bordeaux est inscrite depuis 2007 sur la Liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO…

Bordeaux-UNESCO

Que dire à part que cette ville est magnifique ! On s’y sent en sécurité et il est vraiment agréable de se perdre dans les ruelles.  Je vous laisse constater :

Nous avons fait le tour des quais en passant par le pont Jacques Chaban Delmas et le pont Saint-Jean à l’autre extrémité. Rive gauche, n’oubliez pas de visiter le « Quai des Marques »  Quai des Chartron, une série de 34 boutiques et 13 restaurants au bord de la Garonne. C’est un espace de boutiques à prix cassés, dans ce qui étaient autrefois des hangars.

Restauration
La liste des restaurants où nous avons mangé lors de nos deux jours sur Bordeaux.

Déplacement
Pour nous déplacer dans la ville nous avons opté pour le vélo mais pas n’importe lequel, le VCub. C’est un système de vélo en libre service. Il vous suffit de prendre un abonnement 1 jour (1,50 €) à une des nombreuses bornes et vous pouvez emprunter un vélo à n’importe quelle station. Le + : l’utilisation du vélo est gratuite les 30 première minutes, ce qui nous a permis de nous rendre d’un point A à un point B sans forcément payer !

IMG_7251

Arcachon

Logement
Nous avons résidé à l’hôtel de la plage. Cet hôtel est très bien et idéalement situé pour visiter la ville et il est à proximité du port pour prendre les bateaux. Le personnel est à l’écoute et très sympa.

Visite
Qui dit Arcachon dit la majestueuse Dune du Pilat ! Que dire … J’en ai eu le souffle coupé et j’ai été très émue, c’est juste magique de monter sur cette Dune. Le paysage est surprenant entre océan et forêt. A faire et refaire, je pense qu’on ne s’en lasse pas.

Gironde_2016-15

Quand vous serez à Arcachon, faite un tour de grande roue, place Peyneau, pour prendre de la hauteur (50 mètres tout de même) et d’admirer le paysage ! Sensations garanties !

Nous avons visité la ville d’hiver pour y admirer ses villas. Elles sont, avec leur débauche d’éléments architecturaux empruntés à différents styles, le souvenir d’une opération immobilière menée au début des années 1860 par une poignée d’hommes d’affaires. Chaque maison est surprenante et à un petit nom !

Si vous visitez la ville d’hiver, vous pouvez aussi prendre de la hauteur en grimpant au Belvédère (15 mètres) pour avoir un beau point de vue sur le bassin. Je déconseille cette visite aux familles avec des jeunes enfants car je n’ai pas trouvé le lieu très sécurisé. L’escalier en colimaçon pour accéder au sommet est impressionnant, on tremble en y montant. Bref, pour les plus téméraires vous pouvez allez admirer le bassin d’Arcachon.

Gironde_2016-32

Pour terminer sur Arcachon je vous recommande d’aller boire un verre ou de dîner (en fonction de votre bourse) à l’hôtel restaurant La Corniche à Pyla Sur Mer. C’est un magnifique hôtel surplombant la Dune du Pyla face au Bassin d’Arcachon. Vous pourrez admirer un coucher du soleil époustouflant. Nous avons dîné au restaurant et nous nous sommes régalés !
Ja garderai en mémoire ce merveilleux coucher de soleil et ce couple atypique mais fort sympathique assis à côté de nous au restaurant (une belle rencontre).

Dune du Pyla

Gironde_2016-36

Cap Ferret

Qui dit bassin d’Arcachon dit Cap Ferret ! Une visite obligatoire.
Nous avons pris le bateau d’Arcachon pour nous rendre au Cap.
Je vous conseille de ne pas trainer quand le bateau arrive pour vous rendre à la boutique de location de vélo. Tout le monde visite le Cap en vélo alors il peut vite avoir la queue. Pour l’occasion nous avons loué un tandem:-)

Nous nous sommes rendus à la Pointe du Cap et nous avons visité le Phare.

Pour déjeuner (à 15h… horaires de vacances) nous avons dégusté des huîtres chez un ostréiculteur « Chez Boulan » ! Le cadre, les huîtres, le vin… face à la Dune du Pilat… Que demander de plus !!

Ce séjour était magique ! Je n’ai qu’une envie : y retourner pour faire découvrir à mes filles cette si belle région ! Comme quoi, on n’a pas besoin de se rendre à l’autre bout du monde pour voir de beaux paysages… On a tout en France !

 

Quitter son job avec classe

Quitter_son_job

Le passage obligatoire quand tu quittes ta boîte c’est le pot de départ. Je vous donne ici toutes mes astuces d’organisation de l’annonce en passant par les petits gâteaux !

Nous y voilà, vous venez de recevoir votre lettre d’embauche, il vous faut maintenant donner votre lettre de démission et annoncer votre départ.

Une annonce originale

J’ai décidé d’accompagner mon mail d’un petit film dans lequel je retrace brièvement mes projets depuis 9 ans. Je trouvais que le mail était trop simple et j’avais envie de leur montrer que j’étais émue de partir.
Pour réaliser ce film j’ai utilisé le logiciel PowerPoint pour faire un diaporama. Un petit conseil, utilisez un fond noir avec une écriture grasse de couleur blanche pour une bonne visibilité. Si vous n’avez pas de logiciel, vous pouvez très bien utiliser des feuilles blanches et écrire dessus.
J’ai filmé avec un appareil photo et j’ai ensuite monté le film avec IMovie. Pour le coup, pas besoin de faire un montage de dingue, il suffit juste de rajouter de la musique. J’ai déposé mon petit film sur DailyMotion pour récupérer une URL de partage afin de la joindre à mon mail.

Pour la petite histoire, j’ai voulu faire un peu d’humour et dire que j’avais rencontré au cours de ma carrière des « cons » mais ça n’a pas plu à tout le monde… C’est mon humour un peu décalé…
Ne pas oublier de rajouter dans votre mail un lien vers un doodle pour que vos invités puissent s’inscrire.

Quel moment de la journée ?

J’ai choisi de faire mon pot au moment de la pause café en début d’aprèm pour que les gens puissent facilement se libérer. Mais aussi, il faut le dire beaucoup moins onéreux qu’un buffet ou apéro… Surtout quand il y a plus de 100 inscrits😉

La « Sweet Table »

Je voulais une idée originale et ne pas sortir les « cahuètes » et le cidre… J’ai donc choisi de préparer une « Sweet Table » pour l’occasion. J’avoue que je me suis un peu emballée au début avec de grandes ambitions culinaires et décoratives mais je me suis vite calmée !

La Sweet Table est un concept qui vient d’Amérique, c’est l’art de décorer et de mettre en scène une table de fête de telle sorte que les mets proposés et la décoration choisie soient parfaitement en harmonie et en cohérence avec un thème choisi. Ça demande un peu de préparation car elle s’imagine, se dessine, bref elle s’organise.
J’ai suivi les conseils de Sonia du blog « Le blog créatif » pour la préparer. J’avais pas vraiment de thème, je voulais que cette table soit à mon image, vive et colorée😉

J’ai procédé de façon assez simple. J’ai tout d’abord demandé à ma famille, mes collègues et mes amis, de la vaisselle blanche ou transparente. J’ai placé le tout sur une table et j’ai regardé ce qu’il manquait en vaisselle pour l’acheter chez Ikea ou Casa essentiellement. J’ai imprimé la photo de la table et j’ai noté les choix des gâteaux ou bonbons que je mettrai dans chaque plat.

J’ai aussi réalisé des petites étiquettes pour rendre ma table plus colorée et donner le détail des gâteaux !

IMG_2667Le jour J

J’ai installé les tables et fait la mise en place avec mes petites collègues chéries. Je n’avais pas fait de guirlandes alors j’ai eu l’idée d’en faire une avec des ballons (merci les copines de les avoir gonflés et attachés).

Voici le résultat en image :

© Jacques Robert

Le petit cadeau

Le jour J, j’ai voulu faire un petit cadeau à mes collègues pour leur donner. J’ai donc réalisé des badges pour dire « Merci ». J’ai fait la créa’ et j’ai fait imprimer les badges chez Camaloon.

badges_MG_6652Le discours

L’objectif du discours c’est de dire à vos collègues le plaisir que vous avez eu à travailler avec eux ! Ce n’est pas le moment de régler ses comptes…. Ne pas oublier de mettre de l’humour !

Les remerciements, le mot de la fin

Je crois que je suis une chanceuse ! J’ai été super gâtée par mes collègues. Ils ont réalisé une vidéo me parodiant dans le cadre pro’ (hilarant),  j’ai eu droit à une super chanson (émotion garantie) et j’ai eu une super enveloppe de départ !! Étant donné que je travaille avec des personnes à distance ils ont eu l’idée de mettre en place une cagnotte en ligne, Leetchie, pour ceux qui souhaitaient participer.

Mon dernier jour de travail, j’ai envoyé un mail de remerciement à mes collègues pour leur donner mes nouvelles coordonnées et leur dire ce que je m’étais achetée avec la cagnotte😉. J’en ai aussi profité pour leur envoyer qq’photos du pot.

Ce pot de départ m’a demandé pas mal d’investissement mais ça valait vraiment le coup car mes collègues sont formidables et vont furieusement me manquer !

P.S (message private) : un grand merci à toi qui m’a aidé, soutenu et supporté ! ;-D

Mon portrait de famille

Voilà maintenant plus d’un an que je suis maman « solo », plus d’un an que j’ai appris à vivre seule avec elles et prendre des décisions seule.
Au début, l’image de cette mère « solo » me dérangeait car je ne rentrais plus dans le moule… Puis je m’y suis faite et je peux vous dire que je suis fière de moi maintenant !
Alors il était temps d’immortaliser cette nouvelle vie, et de faire de belles photos de famille.

Pour l’occasion, j’ai fait appel à Eugénie car j’apprécie vraiment son travail et j’ai tout de suite accroché avec ce petit brin de femme toute douce aux yeux malicieux !

Faire des photos de ce nouveau genre de famille, sans papa ou sans maman.
Pour m’inspirer j’ai fait des recherches sur le web et je n’ai trouvé que de belles et merveilleuses photos de familles heureuses (papa + maman + les enfants).
La famille monoparentale n’est-elle pas heureuse ?

Et bien SI !!!

Eugénie a immortalisé cette joie et ce bonheur de MA famille.
Je vous laisse apprécier son travail !

Enfamille-83Enfamille-22 Enfamille-05 Enfamille-16 Enfamille-29 Enfamille-34 Enfamille-38 Enfamille-51 Enfamille-53 Enfamille-57 Enfamille-68  Enfamille-73

Enfamille-72
Enfamille-85

Un GRAND merci à toi Eugénie pour ta patience, ta douceur et ta sensibilité… Zébulonne et la Sauterelle t’invitent pour le thé😉

Je ne peux que vous recommander cette photographe !


 

Eugènie Hennebicq

grenoble annecy lyon - eugenie hennebicq photographe mariage famille nouveau né elopement

Travaille principalement dans la région Rhône-Alpes et en Suisse mais se déplace aussi dans toute la France.