La grasse matinée après une fête déguisée

Fête déguisée

Hier soir, nous étions invités à une soirée déguisée (sans enfants). Cette soirée anniversaire déguisée était en l’honneur d’une de mes collègues de bureau et de son frère.

Après avoir déposé la sauterelle chez sa mamie (17h30) nous décidons de trouver un déguisement. Direction Créafête. Ah ben on a pas était déçu, il y en avait pour tous les goûts : vampire, soubrette, prisonnier, diable, ange, disco…. « trop de choix, tue le choix ». Après une heure d’essayage et de rire avec mon mari nous finissons pas opter pour une tenue de pirate, seule tenue qui me boudinait pas trop (oui chuis en cloque quand même).

Nous voila fin prêt a passer une bonne soirée. Le seul truc c’est qu’on ne connaissait pas grand monde (1 couple), qu’à cela ne tienne, on est pas timide.
L’appartement de 40 m2 de son frère avait était transformé en discothèque, la piste de danse était dans le salon, le bar dans la cuisine et le buffet dans la chambre.
Il y avait un télétubbie jaune, un moine, un yéti, une Amy Winehouse, une Samantha, des asiatiques, un Emir, une catwoman, un luiggi (copain de Mario), un cow-boy… la fête battait son plein (cakes aux olives en pagaille, alcool à gogo et dance floor bouillant). Mon mari a tout de suite sympathisé avec les fumeurs sur le balcon (ils sont quand même sociables ces fumeurs) et moi je me suis retrouvé avec le couple que nous connaissons. Après les avoir regardé se rouler des pelles pendant une heure, j’ai craqué ! Je suis allée bouger mon corps sur le dance floor et je me suis servie une rasade de jus de fruit au bar.

Et puis j’ai rencontré Odile, la quarantaine, belle femme, un air strict. On a commencé a discuter un peu et puis on a bien accroché, on a bavé sur les invités toutes la soirée et on a rigolé comme des dindes. Après encore quelques pas de danse et quelques verres de jus de fruit et des poignées de bonbons, je me suis décidée a rentrer car mon bidon était dur comme de la pierre et mes jambes ne tenaient plus.

Petit débrief dans la voiture avec mon mari qui me dit avoir rencontré des mecs vraiment trop cool (l’alcool aidant).

Savoir Beds

2h30 du mat’, au fond de me lit, je m’endors comme un cachalot !
8h30 une envie très pressante de pipi me réveille, j’essaye de ne pas y penser… 8h32 une contraction car le pipi se fait de plus en plus pressant !!
Bon, je me lève, j’essaye de garder les yeux fermés pour ne pas trop me réveiller, je n’allume pas les wc, retourne dans mon lit au radar. Je vais bien réussir à me rendormir ! 8h50 non je ne dors toujours pas, les voisins vivent, mon mari ronfle… je me lève, m’avale un café, mange un croissant et me dit que s’est quand même bien les soirées et matinées sans ma sauterelle.

Il fait beau, c’est dimanche…

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s