Bien sûr, nous eûmes des orages

Hier il y a eu une dispute et ce matin un baiser de réconciliation.
Ah l’amour quand tu nous tiens.

Mais mon amour
Mon doux mon tendre mon merveilleux amour…

Je vous laisse avec Jacques Brel, cette chanson dans laquelle nous nous reconnaissons tous un petit peu.

2 réflexions sur “Bien sûr, nous eûmes des orages

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s