J’aimerai leur dire…

adieuLa maman d’un ami est décédée brutalement hier, un accident domestique des plus cons ! Après la tristesse et la colère, je me suis dit que la vie pouvait basculer à tout instant. Malheureusement on te prévient pas quand c’est le moment de mourir !
Personne ne t’envoie un sms pour te dire « Hé, dans 8 heures t’es mort, appel ta famille, prépare-toi. »
Non, tu meurs comme ça… sans avoir organisé ce départ, sans dire au revoir.

Mon blog, normalement il ne devrait pas s’autodétruire après ma mort, il devrait survivre, un moi numérique encore vivant.

Alors, je vais écrire ici ce que j’aimerai leur dire si un jour il m’arrive quelque chose :

A mon mari

  • Je t’aime, même si parfois tu penses que non
  • J’aime ce que nous faisons de notre vie
  • J’adore ton côté « Jean Dujardin »
  • Je suis heureuse d’être ta femme
  • Tu es un bon père
  • N’oublie pas de couper les ongles aux filles (ben oui il n’y a que moi qui le fait)
  • Dis-leur aussi que je les aime (tous les matins) et parle leur de moi

A mes filles

  • Je vous aime
  • Devenez des adultes responsables
  • La Sauterelle : Je serai très contente si tu devenais docteur pour soigner les bébés comme tu me le dis tout le temps
  • Zébulonne : Tu me fais rire ma belle ! Reste indépendante comme tu l’es
  • Ne faite pas damner votre père, écoutez-le
  • Soyez honnête, à l’écoute des autres
  • Franchissez des limites mais prudemment
  • Allez voir votre tante à Amsterdam souvent !
  • Soyez heureuses mes amours

A ma famille

  • Je vous aime
  • Soyez proche de ma petite famille, entourez-les
  • Je veux un arbre dans le jardin à mon nom 😉 (à côté d’Enzo)

A mes amis

  • Je vous aime
  • Soyez proche de ma petite famille, entourez-les
  • Vivez l’instant présent avec bonheur et délectation
  • Créez des occasions pour vous voir plus, la vie passe trop vite

Je ferme cette parenthèse… et je rêve d’un monde où l’on meurt vieux et sans souffrance.

* Une pensée à vous N&M et à votre famille ! « On vous aime »

14 réflexions sur “J’aimerai leur dire…

  1. comme d’habitude tu as les mots pour nous faire pleurer.
    moi aussi je t’aime très fort, cette arbre c’est toi qui le plentera pour moi un jour et non le contraire.

  2. Trop d’émotions, merci d’écrire tout cela sans pudeur. Et longue vie à toutes les familles du monde…

  3. Moi qui ai perdu ma mère brutalement enfant, … Je ne quitte jamais mon homme et ma puce sans leur dire que je les aime!!

  4. Encore des larmes qui coulent le long de mes joues ! On vous aime et même si on se l’ai déjà dit, ça fait pas de mal de le redire : « on sera toujours là pour tes poupées »

  5. Je lis aussi souvent votre blog et ce post me touche particulièrement. J’ai perdu brutalement mon mari en novembre, il avait seulement 35 ans, nos deux enfants seulement 8 et 3 ans. Si j’avais su qu’il ne reviendrai jamais, que son baiser était le dernier….que notre vie allait basculer. Si j’avais su…je lui aurait dit que je l’aimais à la folie, que je prendrai soin de nos enfants, qu’il pouvait partir tranquille et serein et qu’on ne l’oublierai jamais. Oui on devrait mourir vieux et sans souffrance. Sabrina

  6. Oh oui c’est bien trop court et ça ne prévient pas malheureusement.

    Le 14 Aout, ça fera 2 ans que j’ai perdu un couple d’ami dans un accident. La veille j’étais à l’hôspital pour la naissance de mon premier neveu, un tel joie, un tel bonheur m’avait complétement envahi, la vie était merveilleuse… Et le lendemain fin de journée,un appel d’une copine en pleur m’annonçant la terrible nouvelle, et là tout s’éffondre… JE m’éffondre en quelques secondes à peine et on se dit pourquoi ? Pourquoi eux ? Ils étaient si heureux dans la vie, un couple qui respirait le bonheur, la joie… Ils allaient fêter leur 5 ans quelques jours après, ses 20 ans à elle une semaine après, et on devait tous partir en vacances 3 semaines après…
    C’était la première fois que je perdais des gens, j’avais déjà imaginé le mal que ça pouvait faire, mais quand on le vit c’est encore pire, et j’ai eus beaucoup de mal à me relever, ça m’a vallut quelques dégats qui ont failli être irréversible, perdre mon homme… Mais ça a été mon déclic pour me sortir de cette  » dépression  » qui m’a suivie pendant 1 an. J’ai donc fais le deuil depuis nôtre presque rupture, ça m’a ouvert les yeux. Et maintenant  » ça va  » même si je pense à eux bien sur chaque mois qui passe, mais j’arrive à moins pleurer et être plus forte pour avancer…

    Désolée pour ce long commentaire, je voulais faire partager mon cas…
    Courage à la famille, et à toi également !
    Bises

  7. Je lis souvent votre blog et votre message me touche beaucoup… si seulement on pouvait savoir quand et comment ça serait plus simple et je n’ose pas imaginier ne plus être avec mon mari et mes deux amours et pourtant cela arrivera bien un jour et ce jour là j’aimerai que également pouvoir leur laisser un petit mot… à méditer!

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s