Mon mari, l’éducation et moi

education

L’éducation des enfants ! Pff trop fastoche ! fingers in the noise… Enfin, c’est ce que j’aurais pu vous dire il y a quelques mois. Les filles ont grandi, elles s’affirment et crient haut et fort leur indépendance (2 et 4 ans).

La Sauterelle n’accepte pas que je lui dise comment s’habiller et hurle pour mettre ses bottes de pluie par 30° et ses chaussettes avec ses sandales. Elle ne veut plus que je l’aide à se laver le matin et fait des crises si on ose lui dire comment faire. Elle pleure et se roule par terre pour manger des bonbons au petit-déjeuner. (il y a pire, je sais !)

Zébulonne quand a elle ne demande pas ma permission et fait ce qu’elle veut quand elle veut. Appuyer sur tous les boutons du lave linge, mettre sa sucette au fond de l’imprimante, vider le dentifrice par terre, verser son pot rempli de pipi dans les toilettes bien trop hautes pour elle…

Bref, face à ces actes d’incivilité (je vais un peu loin dans mes mots mais j’aime bien) j’essaye de garder le cap et de conserver mes lignes d’éducation. Je cède évidemment de temps en temps mais de façon raisonnable et toujours négocié. Ceci me demande énormément d’énergie surtout après une journée de travail bien rempli. Je suis assez satisfaite du résultat sauf quand…

MON MARIE S’EN MÊLE !!

Lui c’est mon contraire, j’ai beau lui expliqué les bien fondés de ce type d’éducation, il n’en fait qu’à sa tête. Voici des cas concrets :

Un soir par semaine je travaille un peu plus tard et mon mari récupère les filles, étant donné quelles sont surexcitées il les calme avec la télé et puis il les fait même manger devant. Difficile pour moi le matin de faire comprendre à Zébulonne qu’elle ne peut pas déjeuner devant Oui-Oui… J’ai même droit à « méchante Maman ! »

Et puis il y a des actions avec lesquelles j’ai du mal à rester calme. Nous sommes au restaurant La Sauterelle commande une petite pizza et quand son plat arrive elle n’a même pas goûter qu’elle commence à chouiner car elle n’en veut pas. Je n’ai même pas le temps de négocier avec elle quoique ce soit, mon mari lui demande si elle veut qu’il commande des pâtes.

Il y a d’autres exemples mais je ne vais pas faire son procès aujourd’hui !
Ce qui m’excède le plus c’est qu’il ne se rend pas compte que ses faits et gestes devant les enfants, sont un type d’éducation. Je crois que l’on appelle cela, l’éducation silencieuse.

Je m’explique, dire « mer.., put…, fais ch… » au téléphone avec son collègue devant les enfants n’est pas très éducatif surtout que Zébulonne est la Reine du répétage 😉 Parfois des « mer.. » sortent de sa petite bouche quand elle fait tomber son bébé.

J’ai des tas d’exemples dans lesquels nous ne procédons pas de la même façon. Attention je ne dis pas que je suis parfaite et que mon éducation est irréprochable bien au contraire je suis sûrement trop rigide et je manque parfois effectivement de souplesse mais pour moi il y a de grands principes à respecter que mon mari n’a pas intégrés.

Quand nous en parlons il me dit qu’il ne souhaite pas être ferme avec elles et il veut leur faire plaisir car il les voit rarement… Super c’est la fête avec papa on fait n’importe quoi et avec maman est chiante avec ses règles !

Nous essayons de nous expliquer quand elles sont au lit mais parfois c’est plus fort que moi et j’explose devant lui et les filles… On a du mal a se comprendre, on a du mal a s’écouter.

L’éducation des enfants est une source de disputes fréquentes, qui à tort, qui à raison… je ne sais pas. Tout ce que j’espère c’est que mes filles auront compris ce qui est juste et bon dans cette éducation multi facettes !

————————————————-
Illustration : Marie Claire

 

 

15 réflexions sur “Mon mari, l’éducation et moi

  1. Je crois que tous les couples passent par ces conflits:)… Pour moi maintenant le plus important c’est d’éviter de le montrer aux enfants ,dans la mesure du possible biensûr, et discuter des différences de point de vue . Après tout l’éducation c’est surtout transmettre de bonnes valeurs morales , de politesse , respect, de partage … bref c’est surtout comment se comportent les parents qui compte , les enfants reproduisent, si l’on est honnete ,respectueux … les enfants reproduiront . Après chacun a son caractère , certains sont plus généreux , plus dégourdis, plus ordonnés … Et si il y a conflit devant les enfants, et bien c’est pas grave, du moment qu’on en parle et qu’on arrive à trouver un terrain d’entente .Et donc si on c’est choisi homme ( père) femme ( mère ) c’est qu’on a trouvé qu’on était des gens bien , normalement ;).

  2. Oh ! Je me revois quelques années en arrière. Deux filles aussi… aujourd’hui 19 et 17 ans, et ce sujet est très sensible… et ce n’est pas pour t’inquiéter mais l’adolescence c’est encore une autre paire de manche ! Bon courage ! Tant que les bases restent solides, tout va bien 😉

  3. C’est fou, c’est comme chez moi! Mais il y a aussi le fait que je passe plus de temps avec les enfants, du coup, je m’énerve plus aussi. Je pense que mon homme essaye de profiter des moments courts passés avec eux, et donc laisse passer certaines choses. (comme le tien)
    Pas facile l’éducation… pas facile l’éducation en couple… on est en plein dedans avec le grand et c’est franchement pas évident!

  4. Ce n’est pas si facile que cela d’élever des enfants, n’est-ce-pas! Je sais de quoi je parle, j’en ai 5. Nous en avons 4 à la maison, l’ainé étant parti (31 ans). Ma 3ième rentre d’Allemagne la semaine prochaine, plutôt, on va la chercher, ce qui va nous faire un petit voyage de 5 jours à voir d’autres horizons. Depuis octobre de l’année dernière, nous n’étions plus que 5, mon mari, ma 2ième (27ans), mon 4ième (18ans), la dernière (12ans) et moi. Nous avons pu voir l’évolution des générations aussi, avec leur âge respectif. Et cela change bien évidemment. Pour ce qui est de l’éducation, il faut certes que les parents soient d’accord, c’est mieux. En même temps il faut savoir faire quelques concessions. Manger devant la télévision en regardant des dessins animés, n’est nullement déstabilisants, surtout si vous ciblez bien le choix des dessins animés, ils peuvent être ludiques et si ça devient quotidien, un jour elles décideront qu’elles en ont marre et la télé restera éteinte. Il y a des périodes aussi. J’ai aussi remarqué que les parents qui travaillent à deux, ont plus de conflits de ce genre à propos des enfants. Car lorsqu’on a passé des heures à travailler, que le retour à la maison se fait dans les transports en commun ou bien dans les embouteillages et que l’on rentre tard, les enfants sont parfois plus énervés, les parents fatigués et ils cèdent plus facilement aux exigences de leur progéniture, sans doute pour avoir la paix. Il faut essayer de se maîtriser, surtout devant les petits, je comprends que ce ne soit pas facile. Pour ce qui est des gros mots, je suis plutôt d’accord, mieux vaut s’abstenir devant eux. Les enfants enregistrent bien tout ce que peuvent dire les adultes. Les enfants, on décide généralement de les faire à deux et bien pour l’éducation c’est pareil. Il faut savoir partager les bons et les mauvais moments de la vie, tout ne peut pas être parfait. Bien évidemment, c’est mon opinion, elle n’est pas forcément partager par tous. En même temps, papa et maman sont deux personnes bien distinctes, avec leurs opinions, leur décisions, leurs hésitations, leurs interrogations, quoi de plus normal après tout, nous sommes des individus, cela veut bien dire ce que ça veut dire, à savoir, individualité, indivisible, un seul être avec nos propres pensées, opinions, désirs…
    Allez, ne perdez pas pied, ni espoir, elles vont grandir vos filles et à chaque jour suffit sa peine! Je dis toujours, que je suis capable de manger un boeuf entier, mais si, mais si, simplement bouchée après bouchée et dans toute une vie, on doit bien en manger au moins un. J’espère vous avoir réconforté ne serait-ce qu’un peu, je n’ai pas la prétention de tout savoir, loin de moi cette idée, la vie est tellement complexe. Si mes paroles peuvent un peu vous rassurer, c’est suffisant. Bon courage Zabeth.

  5. Super-doudou et moi, on a pas encore commencé car notre petit jack ne débarque sur la planète que le mois prochain. Mais je suis sûre qu’on ne sera pas d’accord sur tout.
    le plus dur je pense c’est de paraître uni même si on est pas d’accord devant les petits bouts!

  6. Bon en tant que nullipare je ne dirai qu’une seule chose : bon courage !

    Sinon je pense, pour le problème de manger devant la télévision, qu’il faut que vous fassiez passer l’idée à tes filles que c’estexceptionnel, et juste ce soir là, sinon les autres jours c’est en famille autour de la table. Masi je pense que quelque part il faut que tu l’autorise toi aussi cette soirée là ! Quand j’étais petite tous les dimanche soir nous mangions des croques-monsieurs devant la télé c’était notre rituel mais je savais très bien que c’était réservé au dimanche soir uniquement, sinon c’était à table et loin de la télévision.Ton mari n’est pas obligé d’être ferme sans remettre en question tes principes.

  7. Oh la la que cet article me parle! En plus d’avoir une nom de blog très proche du tien, voici qu’on a le même mari!!! Pour moi ces différences d’éducation ont été assez difficiles à vivre. Parfois j’arrive à rester zen, et d’autres fois la coupe est pleine. Lundi, nous sommes allées voir une psy- thérapeute familiale…(et oui j’ai réussi à l’y emmener!) On a pu évoquer le sujet, ça ne résoud pas tout mais ça nous a apaisé, d’un côté comme de l’autre (ben oui il n’a pas tout tort!!! quoi que…) Enfin bref la suite à la prochaine séance! Mais gardes en tête que chaque personne dirige ses actes en croyant faire au mieux… Ensuite, il faut que les 2 membres du couple s’ajustent l’un à l’autre. Avec patience on dervrait y arriver (d’ici là les enfants auront 25 ans!). Bises

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s