Vilains mots dans jolie bouche

GROS MOTSQui n’a pas souri en entendant sa petite progéniture de deux ans laisser échapper un petit « merde » en faisant tomber son doudou.
Quand cette petite progéniture devient grande le petit « merde » est beaucoup moins mignon voir dérangeant !

Attention gros mots (âmes sensibles s’abstenir)

Je sais que le langage que nous tenons à nos enfants a un impact direct sur leur façon de s’exprimer alors j’essaie de ne pas trop dire de gros mots devant les filles. Le « merde » se transforme facilement en « Meeercredi » mais le « putain » sort sans déformation, c’est plus fort que moi. En voiture c’est encore pire … je dois dire « putain » toutes les deux minutes et aussi d’autres grossièretés (shame on me), je le sais car Zébulonne me reprend à chaque fois. « Maman t’as dit un gros mot ».
Sinon j’avais une méthode qui fonctionnait un temps mais qui ne porte plus ses fruits dorénavant : j’épelais les gros mots. Par exemple, j’expliquais à mon mari que j’avais eu une journée de : M-E-R-D-E ou bien que ce truc me fait vraiment C-H-I-E-R. Sauf que La Sauterelle à force de m’entendre me mimait… (échec).

Et puis arrive les années maternelles avec son lot de gros mots. Peut-être pas en petite section mais ça commence insidieusement en moyenne section et on atteint des sommets en grande section.

La Sauterelle a toujours était amusée par les gros mots. Petite elle savait que c’était interdit et décidait de s’enfermer dans sa chambre pour en lâcher quelque-uns à ses nounours.
Mais depuis quelques semaines j’entends dans la bouche de ma fille des horreurs. Jusqu’à présent j’essayais de ne pas m’offusquer et de lui dire que ces gros mots étaient interdit à la maison. Mais quand la semaine dernière elle a dit à sa sœur « t’es conne » je suis restée sans voix.
Pour moi, impossible de laisser passer ce comportement. Les gros mots dans la cour d’école, je ne suis pas là pour les entendre mais les gros mots à l’encontre de sa sœur ou d’une autre personne, NON, je suis ferme la dessus.

J’ai l’impression qu’elle me teste et laisse échapper des gros mots par-ci par-là pour voir ma réaction. Serait-ce le signe d’un besoin de rébellion ? Dans tous les cas je la reprends à chaque fois et j’essaye de lui expliquer le sens de sa grossièreté et que chez nous ce genre de vocabulaire est interdit.

Et vous, chez vous il y a des vilains mots dans la bouche de vos enfants ?

2 réflexions sur “Vilains mots dans jolie bouche

  1. Je parcourais ton blogue à la suite de ton article sur la garde alternée et je tombe sur cet article. Ma fille n’a que deux ans et demi, et elle n’a jamais dit aucun gros mot (je sais qu’elle pourrait puisque ses petits amis en disent déjà). En fait je me suis rendue compte que nous n’en disions pas, ou presque. On n’a pas été mieux élevés que les autres pourtant son père et moi lol, mais à part un merde de temps en temps, rien! Ce qui est drôle c’est qu’elle répète d’autres trucs, et c’est pour ça que je me suis arrêtée à ton article : j’ai piqué un fou rire l’autre jour en rangeant les courses, elle voulait m’aider et trimballait en courant dans la cuisine… la boite d’oeufs. Et a donc répété à ma suite « oh mon dieu, oh mon dieu » 🙂

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s