En route vers la liberté !

Jeanne Menj

Jeanne Menj

Jusqu’à présent, le regard des autres influençait mes opinions et mes comportements. Les « autres » à l’affût des fautes que je commettais pour me projeter au banc des accusés.

Souvent paralysée par ce regard, ces critiques,  je passais beaucoup de temps à me poser des questions sur ce que vont penser les autres au lieu d’agir. Pour faire bien, pour plaire et m’épargner le rejet… Ultra chronophage comme comportement n’est-ce pas ?!

Et puis, dernièrement j’ai pris une GRANDE décision de vie. J’avoue ça a tourné sacrément dans ma tête. Que vont penser les autres ? Que vont-ils dire ?
Puis finalement, je me suis rendue compte que je risquais de ne pas prendre la décision qui m’étais chère car telle ou telle personne risquerait de penser çà ou çà de moi….. Super l’estime de soi !

Et MERDE !!! Je les EMMERDE ! Plus j’accorde de l’importance au jugement des autres, plus mon propre jugement perd de la valeur.

Je me dis que si les autres parlent sur moi et émettent des critiques c’est pour libérer leurs frustrations et leurs colères. Le regard des autres reflète bien souvent leur propre insécurité et leur désir de reconnaissance.

Alors pourquoi se borner à tenter de satisfaire le regard des autres ? Moi j’ai envie de m’épanouir et de vivre ma vie comme je l’entends.

Je n’ai pas envie de me réveiller dans 20 ans et de regretter les choix que j’ai fait juste pour le regard et les critiques des autres. Heureusement, il n’est jamais trop tard pour changer !

Cette décision je ne la regrette pas et je l’assume pleinement.

P.s: Ils n’auront qu’à parler … Ça occupera leur dimanche cet hiver !

7 réflexions sur “En route vers la liberté !

  1. Salut,
    Super article ! Je suis heureuse de voir que tu penses comme ça. Il ne faut pas accorder de l’importance aux jugements des autres, car ils seront toujours prêts à critiquer tout ce qu’on fait.

  2. Je me suis aussi souvent privée de beaucoup de choses pour être « conforme » au regard des autres. Quelques membres de ma famille sont du genre à toujours trouvé à redire à ce que tu fais, et quand tu connais ça depuis petite c’est dévastateur. Mais, idem, maintenant j’ai fait des gros progrès pour me fier à ce que j’ai envie et ça va beaucoup mieux 😉

  3. Bonne décision ma belle. Le jour où je l’ai compris, ça a changé ma vie.
    Je fais ce que je veux (avec mes cheveux…et le reste aussi), et je n’ai même pas (plus) envie de savoir ce que les autres pensent de moi.
    La crise de la quarantaine (en approche) ? Peut-être. Si j’avais su, je me serais vieillie plus vite, ça fait un bien fou !

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s