Sans elles

 

image

J’ai serré leurs petits doigts, j’ai senti le creux de leur coup, j’ai embrassé leurs petites joues et je les ai laissé partir.

J’ai regardé la voiture s’éloigner et quand je ne l’ai plus vu, j’ai pleuré.

Je pense que je ne m’y habituerai jamais. Quand mes filles partent pendant les vacances avec leur père, j’ai l’impression qu’on m’enlève une partie de moi que je ne suis plus entière. Il manque quelque chose à mon équilibre.

Je sais que deux semaines ça passe vite, je sais que cette période sans elles va me permettre de me reposer et de retourner au travail en forme. Mais c’est toujours la même chose…. On le sait mais ça fait mal.

Enregistrer

Enregistrer

Un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s