Comme un petit air de Colorado en Provence


Ce week-end nous avons visité un lieu magique composé d’anciennes carrières d’ocre aux multiples couleurs. On l’appelle le Colorado Provençal de Rustrel !

Vous avez deux circuits pédèstres assez faciles. Le « Sahara » de 2km700 (1h15) et le « Belvédères » de 4km (environ 2h). N’oubliez pas l’eau et les casquettes si vous avez des enfants !

Le Colorado Provençal : http://www.colorado-provencal.com

©jack_trebor

 

 

Projet photo nous 3

Je ne vois pas grandir mes filles. Je me rends compte généralement des changements physiques quand je regarde les photos des années passées.
On m’a conseillé* récemment de regarder les photos de Dominique, une blogueuse anglaise qui partage ses trucs sur comment être mère de deux enfants. J’ai adoré ses photographies de son jour à jour avec ses filles.

Pourquoi pas nous 3 ? Une façon de voir grandir mes filles et de me voir vieillir (ha, ha, ha !).
Je me suis fixée un objectif : publier sur mon compte Instagram 1 photo de nous 3 sur le banc de notre salle de bain, 1 fois par mois.
En espérant tenir le rythme.

* Merci Marion

Ma toute petite grande (8 ans)

8ans

8 ans dans quelques heures, je le sens bien qu’elle devient une grande ma petite chérie.

Depuis son entrée en élémentaire je trouve que tout va très vite. Elle a des comportements de petite adolescente. Elle me répond « sérieux M’man ? », elle coiffe ses cheveux avec minutie, elle choisit ses vêtements en fonction de la météo du jour, elle dit à sa soeur « laisse je vais le faire »… je le vois bien ce changement. D’autant plus que je ne l’ai qu’une semaine sur deux. A chaque fois que je la retrouve, j’ai l’impression que des mois se sont passés.

« Tu grandis vite, trop vite. »

Tellement mûre mais si fragile en même temps. Elle panique quand elle n’y arrive pas, perd ses moyens. Elle veut des câlins, plus de câlins. Elle dort encore avec ses doudous.

De petite fille, elle se prépare à devenir une pré-adolescente, nous vivons une réelle période de transition. Les larmes et les colères lui viennent facilement, elle a du mal à maîtriser ses émotions.

Elle n’aime pas quand je suis triste et me prend dans ses bras pour me rassurer. Je lui dis que tout va bien… qu’elle n’a rien à craindre. J’aimerai qu’elle reste encore une petite fille et pouvoir la protéger encore longtemps.

« Je viens de t’embrasser sur le front et de remonter ta couverture, tu dors profondément.
Demain tu auras 8 ans mon coeur et je te promets que tu pourras t’asseoir prés de moi pour souffler tes bougies comme tu me l’as demandé. 
Joyeux anniversaire ma Sauterelle ! Je t’aime. »