Découverte de Tiptopcool (Kdo à gagner)

C’est bientôt Noël et Tiptopcool a décidé de gâter votre enfant. Un cadeau en plus dans la hotte du Père Noël ! La sauterelle a testé le jeu Clic Educ (3 à 6 ans). Il permet à l’enfant de manipuler … Lire la suite

Tu le mets où ton thermomètre ?


C’est parti mon kiki pour une question bien conne !

Tu le mets où ton thermomètre ?

D’abord sous l’aisselle, puis dans l’anus, puis dans la bouche ?
C’était ma petite blagounette du jour 😉

Sous l’aisselle, n’oubliez pas d’ajouter 0,5°C.
C’est une méthode très répandue dans les pays anglo-saxons, et moins traumatisante pour les tout-petits.
Moi ce que je trouve un peu chiant c’est qu’il faut attendre un bon moment avec le bras de ton mioche serré et ton mioche ben il aime pas ça.

Dans la bouche. C’est efficace à condition de garder le thermomètre sous la langue pendant trois minutes, cette méthode est aussi un peu longue et il faut aussi rajouter 0,5 °C.

Dans l’anus ? C’est la méthode la plus utilisée mais aussi la plus précise, elle présente néanmoins le désavantage d’être relativement peu agréable, ma Sauterelle déteste ça et il est très difficile de garder le thermomètre fixe et attendre le bip de fin. Bref c’est donc un peu la galère surtout quand ton mioche est déjà malade et donc désagréable.

Le truc c’est que la nuit quand ma fille est très chaude, je n’ai pas envie de lui coller le thermomètre dans les fesses, j’ai donc essayé le thermomètre que l’on place derrière l’oreille le VICKS – GENTLE TOUCH.

Ce qui est bien c’est qu’il a une bonne précision : +/-0.2°C  et surtout que c’est rapide : lecture en 1 seconde. Tu peux l’utiliser sans réveiller ton mioche.
Autre avantage : son affichage large qui change de couleur pour indiquer la température du corps. L’écran reste vert lorsqu’il n’y a pas de fièvre, devient jaune si la température est légèrement élevée et rouge si l’enfant a véritablement de la fièvre (bref tu vois rouge tu réfléchis pas tu donnes une dose de Doliprane).

Et vous, vous la prenez comment la température ?

© Kirstie Tweed/Corbis